placeholder

Le calepin d'un flâneur

Les rois encombrent quand ils vivent.

Les poètes, quand ils meurent.

Beaucoup qui ne sont qu’utiles se croient indispensables.

Je n’attends personne, pourtant si le train s’arrêtait...

On n’a pas de tableaux dans le salon, mais on a la fenêtre.

La poésie aime la jeunesse, mais elle s’attarde davantage chez les vieillards.

Où il y a du sucre, il y a des mouches. Où il y a de l’or, il y a des mains.

Le lierre comme l’ennui enveloppe doucement ce qui ne bouge pas.

Chaque pomme est une fleur qui a connu l’amour.

Maximes, réflexions, pensées, saynètes, Le calepin d’un flâneur est le calepin d’un promeneur attentif au temps qui passe et au spectacle de la vie humaine.

  • Nombre de pages: 224
  • Date de parution: 2013
  • Éditeur: Biblio Fides
  • Catégorie(s): Biblio Fides
  • ISBN (papier): 978-2-76213-571-8
  • ISBN (PDF): 9782762135725
  • ISBN (EPUB): 9782762135732

Version papier

$12.95

Version numérique

$8.99

Leclerc, Félix

Né à La Tuque, en Haute-Mauricie, en 1914, Félix Leclerc a d’abord été annonceur dans une station radiophonique de Québec, puis de Trois-Rivières, après des études au Juniorat du Sacré-Cœur et à l’Université d’Ottawa. Arrivé à Montréal en 1939, il interprète sa première chanson sur les ondes de Radio-Canada où il se fait aussi connaître comme comédien. Il obtient un grand succès littéraire avec sa trilogie Adagio, Allegro et Andante, et avec ses pièces de théâtre. En 1950, il se produit sur la scène de l’ABC de Paris et est rapidement consacré vedette internationale. Lauréat du Grand Prix du disque de l’Académie Charles-Cros à trois reprises, il obtient de nombreuses distinctions au cours de sa prestigieuse carrière. Son prénom est associé à un trophée, le Félix, remis à l’occasion du gala annuel de l’Association de l’industrie du disque du Québec. Il meurt le 8 août 1988, dans l’Île d’Orléans, où il s’était réfugié dans les années 1960.

Sorties récentes