placeholder

L'auberge des morts subites

Comédie en deux actes

Quatre êtres humains morts subitement — une comédienne, un habitant, un intellectuel et un Anglais —arrivent un jour à l’Auberge, entre ciel et terre, tenue par deux archanges et un ancien portier terrestre qui veulent les déshumaniser. Mais les humains, avec l’aide de Satan, tentent plutôt de convaincre les anges de descendre sur terre.

Créée pour la première fois au Gesù, le 24 janvier 1963, cette comédie satirique est sans doute la plus réussie des oeuvres théâtrales de Félix Leclerc. L’Auberge des morts subites a connu un grand succès populaire lors de sa création dans le Québec en mutation dumilieu des années 1960 . Une pièce qui fait réfléchir à l’attachement aux biens terrestres et à ses excès.

  • Nombre de pages: 200
  • Date de parution: 2013
  • Éditeur: Biblio Fides
  • Catégorie(s): Litterature, Théâtre
  • ISBN (papier): 978-2-76213-703-3

Version papier

$12.95

Leclerc, Félix

Né à La Tuque, en Haute-Mauricie, en 1914, Félix Leclerc a d’abord été annonceur dans une station radiophonique de Québec, puis de Trois-Rivières, après des études au Juniorat du Sacré-Cœur et à l’Université d’Ottawa. Arrivé à Montréal en 1939, il interprète sa première chanson sur les ondes de Radio-Canada où il se fait aussi connaître comme comédien. Il obtient un grand succès littéraire avec sa trilogie Adagio, Allegro et Andante, et avec ses pièces de théâtre. En 1950, il se produit sur la scène de l’ABC de Paris et est rapidement consacré vedette internationale. Lauréat du Grand Prix du disque de l’Académie Charles-Cros à trois reprises, il obtient de nombreuses distinctions au cours de sa prestigieuse carrière. Son prénom est associé à un trophée, le Félix, remis à l’occasion du gala annuel de l’Association de l’industrie du disque du Québec. Il meurt le 8 août 1988, dans l’Île d’Orléans, où il s’était réfugié dans les années 1960.

Sorties récentes